Comme bon nombre de personnes, vous rêvez d’une villa dans un endroit paradisiaque pour y vivre de façon permanente ou pour y passer vos vacances.
Construire une maison sur l’île de La Réunion est tout à fait possible et accessible à condition de prendre en compte l’intégralité des spécificités des règles de construction sur cet archipel. En effet, outre l’achat du terrain et le choix de votre constructeur, vous devrez faire face à des frais que vous pourriez ne pas avoir anticiper.

Le Département de la Réunion : des constructions neuves répondant à une réglementation spécifique, la réglementation Thermique, Acoustique et Aération

La réglementation Thermique, Acoustique et Aération qui s’applique dans les DOM, et en particulier dans le département de la Réunion, a pour objectif de contribuer à la réduction énergétique des bâtiments neufs. Ces règles visent à adapter les moyens mis en œuvre aux conditions locales. Ces conditions sont celles relatives au climat. Mais aussi les conditions liées au mode de vie adopté sur place.
Si vous déposez un permis de construire aujourd’hui à la Réunion, vous êtes par conséquent soumis à ces normes. Si vous êtes maître d’œuvre pour un projet de construction neuve, vous devez aussi vous y conformer. Si jamais vous souhaitez construire votre villa, vous êtes également concernés. Merci donc de prendre le temps de lire les paragraphes ci-dessous qui vous permettront d’être bien informés sur cette question.

Une réglementation récente et obligatoire dans les DOM

Sur l’île de la Réunion, les exigences en termes de Réglementation Thermique, Acoustique et Aération sont particulières et propres au territoire. En effet, elles ne sont pas les mêmes qu’en métropole. Cette réglementation spécifique s’applique à l’immobilier neuf aux DOM et ce depuis 2010. Elle a, de plus, été revisitée en 2016. Pour en savoir plus, parcourez la suite.

La révision en 2016 de la Réglementation Thermique, Acoustique et Aération

Comme indiqué plus haut, depuis 2016, tout maître d’œuvre se doit de respecter un certain nombre d’impératifs de construction propres à la Réunion. Ces contraintes concernent les cas de construction de logements neufs sur l’île. Cette réglementation a principalement été mise en place pour promouvoir le développement durable dans l’immobilier local. Mais c’est aussi pour répondre à différents enjeux environnementaux importants et prioritaires désormais. Cette réglementation s’appuie sur des principes de base que vous retrouverez ci-dessous et sur des modalités de réponses à des défis écologiques actuels.

Une réglementation générale et des principes de base à respecter

Le premier principe est de faire en sorte de favoriser au maximum les énergies renouvelables, le solaire par exemple. Le second principe est de permettre le maintien de la même température toute l’année quelles que soient les températures à l’extérieur. Le troisième principe consiste à réduire la consommation d’énergie en évitant notamment les systèmes de climatisation. Le quatrième principe porte sur une qualité de l’air maximale dans les logements. Et enfin le dernier principe repose sur l’amélioration acoustique du logement.

Une réponse donnée aux conditions climatiques

Cette spécificité de la Réglementation Thermique, Acoustique et Aération s’explique par le fait que les contraintes climatiques de la zone réunionnaise impliquent une adaptation plus fine des impératifs de constructions. Ceci toujours pour des raisons de développement durable. Avec le climat tropical et humide propre à ce département français, deux dimensions importantes sont à considérer. En premier lieu, la chaleur. En second lieu, la ventilation.
L’enjeu est donc à la fois de bâtir des logements qui protègent contre les rayonnements solaires. Mais également des logements qui permettent au maximum une ventilation naturelle, sans appareillage énergivore et polluant. Ces modalités de construction concourent in fine à la production d’eau chaude sanitaire par chauffe-eau solaire.

Une réponse au niveau acoustique

Lutter contre la pollution sonore est aussi un axe d’intervention fort ciblé par cette réglementation. Il s’agit de faire en sorte que le confort acoustique soit amélioré. Ce qui, de façon globale, contribue à une meilleure santé des individus. L’isolation extérieure est concernée, ainsi que l’isolation intérieure : murs séparatifs et planchers.

Une réponse bénéfique pour la qualité de l’air

Pour terminer, un autre enjeu est de développer une meilleure qualité de l’air. Il s’agit de garantir l’aération des logements. Que ce soit dans les salles d’eau ou les cuisines, il y a des règles sur la façon de disposer les systèmes d’ouverture et les formats admis. Si une ventilation naturelle n’est pas possible, il est envisageable d’installer une VMC, ventilation mécanique contrôlée. Mais seulement à cette condition.

En conclusion, connaître cette réglementation est indispensable dans le cas où vous avez l’intention de bâtir un logement neuf. Que vous soyez maître d’œuvre ou encore vendeur d’un terrain constructible à la Réunion, vous devez répondre aux exigences de cette réglementation Thermique, Acoustique et Aération. Si vous avez un projet de construction de villa neuve, vous êtes soumis aux mêmes impératifs. Pensez donc à vous renseigner de manière plus approfondie sur toutes les normes et les modalités de mise en œuvre prévues.

Comme bon nombre de personnes, vous rêvez d’une villa dans un endroit paradisiaque pour y vivre de façon permanente ou pour y passer vos vacances.
Construire une maison sur l’île de La Réunion est tout à fait possible et accessible à condition de prendre en compte l’intégralité des spécificités des règles de construction sur cet archipel. En effet, outre l’achat du terrain et le choix de votre constructeur, vous devrez faire face à des frais que vous pourriez ne pas avoir anticiper.

Le Département de la Réunion : des constructions neuves répondant à une réglementation spécifique, la réglementation Thermique, Acoustique et Aération

La réglementation Thermique, Acoustique et Aération qui s’applique dans les DOM, et en particulier dans le département de la Réunion, a pour objectif de contribuer à la réduction énergétique des bâtiments neufs. Ces règles visent à adapter les moyens mis en œuvre aux conditions locales. Ces conditions sont celles relatives au climat. Mais aussi les conditions liées au mode de vie adopté sur place.
Si vous déposez un permis de construire aujourd’hui à la Réunion, vous êtes par conséquent soumis à ces normes. Si vous êtes maître d’œuvre pour un projet de construction neuve, vous devez aussi vous y conformer. Si jamais vous souhaitez construire votre villa, vous êtes également concernés. Merci donc de prendre le temps de lire les paragraphes ci-dessous qui vous permettront d’être bien informés sur cette question.

Une réglementation récente et obligatoire dans les DOM

Sur l’île de la Réunion, les exigences en termes de Réglementation Thermique, Acoustique et Aération sont particulières et propres au territoire. En effet, elles ne sont pas les mêmes qu’en métropole. Cette réglementation spécifique s’applique à l’immobilier neuf aux DOM et ce depuis 2010. Elle a, de plus, été revisitée en 2016. Pour en savoir plus, parcourez la suite.

La révision en 2016 de la Réglementation Thermique, Acoustique et Aération

Comme indiqué plus haut, depuis 2016, tout maître d’œuvre se doit de respecter un certain nombre d’impératifs de construction propres à la Réunion. Ces contraintes concernent les cas de construction de logements neufs sur l’île. Cette réglementation a principalement été mise en place pour promouvoir le développement durable dans l’immobilier local. Mais c’est aussi pour répondre à différents enjeux environnementaux importants et prioritaires désormais. Cette réglementation s’appuie sur des principes de base que vous retrouverez ci-dessous et sur des modalités de réponses à des défis écologiques actuels.

Une réglementation générale et des principes de base à respecter

Le premier principe est de faire en sorte de favoriser au maximum les énergies renouvelables, le solaire par exemple. Le second principe est de permettre le maintien de la même température toute l’année quelles que soient les températures à l’extérieur. Le troisième principe consiste à réduire la consommation d’énergie en évitant notamment les systèmes de climatisation. Le quatrième principe porte sur une qualité de l’air maximale dans les logements. Et enfin le dernier principe repose sur l’amélioration acoustique du logement.

Une réponse donnée aux conditions climatiques

Cette spécificité de la Réglementation Thermique, Acoustique et Aération s’explique par le fait que les contraintes climatiques de la zone réunionnaise impliquent une adaptation plus fine des impératifs de constructions. Ceci toujours pour des raisons de développement durable. Avec le climat tropical et humide propre à ce département français, deux dimensions importantes sont à considérer. En premier lieu, la chaleur. En second lieu, la ventilation.
L’enjeu est donc à la fois de bâtir des logements qui protègent contre les rayonnements solaires. Mais également des logements qui permettent au maximum une ventilation naturelle, sans appareillage énergivore et polluant. Ces modalités de construction concourent in fine à la production d’eau chaude sanitaire par chauffe-eau solaire.

Une réponse au niveau acoustique

Lutter contre la pollution sonore est aussi un axe d’intervention fort ciblé par cette réglementation. Il s’agit de faire en sorte que le confort acoustique soit amélioré. Ce qui, de façon globale, contribue à une meilleure santé des individus. L’isolation extérieure est concernée, ainsi que l’isolation intérieure : murs séparatifs et planchers.

Une réponse bénéfique pour la qualité de l’air

Pour terminer, un autre enjeu est de développer une meilleure qualité de l’air. Il s’agit de garantir l’aération des logements. Que ce soit dans les salles d’eau ou les cuisines, il y a des règles sur la façon de disposer les systèmes d’ouverture et les formats admis. Si une ventilation naturelle n’est pas possible, il est envisageable d’installer une VMC, ventilation mécanique contrôlée. Mais seulement à cette condition.

En conclusion, connaître cette réglementation est indispensable dans le cas où vous avez l’intention de bâtir un logement neuf. Que vous soyez maître d’œuvre ou encore vendeur d’un terrain constructible à la Réunion, vous devez répondre aux exigences de cette réglementation Thermique, Acoustique et Aération. Si vous avez un projet de construction de villa neuve, vous êtes soumis aux mêmes impératifs. Pensez donc à vous renseigner de manière plus approfondie sur toutes les normes et les modalités de mise en œuvre prévues.

Un projet?

contact@concoistontoit.com
24 rue Macabit – 97434 La Saline les Bains
0692 74 20 41

Pour nous adresser un message vous devez accepter notre Politique de confidentialité

Un projet?

contact@concoistontoit.com
24 rue Macabit – 97434 La Saline les Bains
0692 74 20 41

Pour nous adresser un message vous devez accepter notre Politique de confidentialité

Cet article vous a plu?

Partager l'article